Explorateurs du net. Notes de bas de page.

(Ps : je préfère ouvrir les notes dans une nouvelle page que d'utiliser la méthode des ancres. Gardez cette page ouverte pour les autres notes de l'article.)


Notes.

(1) Je garde bien sûr en tête que La Défense s'est construite sur la base de très nombreuses expulsions, puis démolition des logements ainsi vidés. Cependant, de nombreux habitants expulsés (mais pas tous !) ont été relogés dans les nouveaux logements construits à La Défense, où ils ont pu bénéficier d'un confort qu'ils n'avaient pas auparavant.

(2) Il y a tout de même des gens qui cherchent à reconnecter les vieux Minitels pour le plaisir d'utiliser la machine.

(3) Du moins en France, je ne sais pas si le même phénomène s'est produit dans d'autres pays francophones.

(4) "En mai 1998, le nombre de foyers français connectés à Internet pouvait être estimé à 570 000 (soit 2,4% des foyers français), contre 270 000 en mai 1997 et 100 000 en mai 1996."

(5) Club-Internet était un FAI vraiment excellent, et les gens qui y travaillaient super sympas et disponibles. Pendant un moment, ils organisaient même des journées portes ouvertes dans leur locaux à La Villette, et ils montraient tout le côté technique, les serveurs, etc... aux visiteurs. On avait même ensuite droit à un petit café à la cantine.

(6) Dans un livre sur les Etats Unis des Editions Larousse, publié dans les années 60, que je possédais étant enfant (et que j'aimerais bien retrouver, mais en bon état...), je me souviens bien avoir lu que les personnes solitaires était considérées comme psychologiquement anormales aux USA. J'y ai également lu que les Américaines (des années 60) n'hésitaient pas à sortir dans la rue en bigoudis, mais ça ne vous intéressera sûrement pas de le savoir.

(7) Je n'y connais pas grand chose en économie, mais pourtant je ne suis pas trop gênée par l'idée de compétition économique tant qu'elle reste juste et honnête. Pas question, évidemment, qu'une énorme entreprise démolisse les petits entrepreneurs et, finalement, s'accorde une telle part de gâteau que cela en devient un monopole. Quant à supprimer toute compétition en économie comme le préconisent certains, franchement, je ne sais pas, mais personnellement ça me laisse assez sceptique.
Ce que je ne supporte pas, par contre, c'est la compétition entre les gens dans la vie quotidienne. J'ai la faiblesse de penser que nous sommes tous égaux sur cette Terre et que nous sommes là pour nous entraider, et non pour nous écrabouiller les uns les autre.


(8) La mode, par exemple, est aussi une forme de compétition, que s'infligent les femmes entre elles. Mais il est vrai aussi que, pour les adolescents, suivre la mode est aussi un facteur intégrateur dans un groupe.